Voeu présenté par le groupe Front National : La Charte « Ma région sans migrants »

Vœux et Questions Orales de la Session Plénière.

20161013_145945Michel CHASSIER : « Cette charte « Ma Région Sans Migrants » fait suite au projet de démantèlement de la « Jungle de Calais » et des accords de répartition entre les pays de l’UE des clandestins, entrés illégalement dans l’Espace Schengen par milliers. Bien que l’Etat contribue préalablement à la prise en charge des « migrants » – sans que l’on en connaisse le périmètre et la durée, nous n’avons pas davantage de certitudes quand aux contributions qu’auraient à leur charge les autres collectivités que ce soit vis-à-vis de l’accueil, de l’hébergement et de l’accompagnement qui s’en suit (aides sociales, scolarisation et transport pour les enfants etc…) des demandeurs d’asile obtenant satisfaction. Dans tous les autres cas, les déboutés du droit d’asile (70% des demandeurs) essentiellement des migrants économiques, doivent être reconduits à la frontière : seulement, une infime minorité le sont réellement. Enfin, notre vœu vient soutenir les communes qui ne veulent pas accueillir de migrants ainsi que nos compatriotes dans le besoin, qui doivent être la priorité des collectivités et des associations au dépends des nouveaux arrivants ! » Lire mon intervention – Consulter le voeu

Amalgamés par Charles Fournier dont le groupe politique soutient ouvertement l’accueil de migrants, nos élus ont vivement répliqué : Voir notre extrait vidéo sur Youtube 

Notre vœu n’a pas été adopté, rejeté par la majorité socialo-écologiste – aidé par 3 élus du Groupe « Union de la Droite et du Centre » (leurs 17 autres élus ont préféré ne pas prendre part au vote), à la grande surprise et stupeur de Guillaume Peltier, désormais à la tête d’un groupe d’opposition fortement divisé !


20161013_145421En clôture des vœux et des questions orales, Véronique PEAN a demandé au Président Bonneau, en sa qualité de membre du comité de suivi, s’il comptait informer l’assemblée régionale du fonctionnement et des résultats du centre de déradicalisation de Pontourny.

Jean-Patrick Gille (PS du groupe PS) ayant été désigné par le Président Bonneau pour exercer cette mission, assurera un suivi auprès de l’assemblée sur cette question.

 Consulter la question orale

Publicités