Interventions de V. PEAN, S. de la RUFFIE, C. de GEVIGNEY, M. CHASSIER : Une région participative citoyenne.

Rapport 16.03.09 : Une Région participative et citoyenne. 

Véronique PEAN est intervenue sur le rapport concernant la Région participative et citoyenne. Elle aborde le fait que la démocratie n’est pas vraiment celle quelle devrait être. Les procédures mises en places par la majorité sont lourdes et les schémas d’action complexes, alors même que l’objectif était d apporter de la simplification et de redonner l’ envie à nos concitoyens de s’investir dans la vie publique. La démocratie participative telle qu’elle est proposée par la Région ne profite qu’a quelques minorités. Rapport 16.03.09 Une Région Participative et Citoyenne Intervention Générale – Véronique PEAN

Stanislas de la RUFFIE dénonce la remise en cause du principe d’intangible égalité qui pointe à la lecture du rapport sur la démocratie participative. Celle-ci ne peut par définition profiter qu’à une petite minorité, la plus motivée, la plus revendicative. A contrario, les populations isolées, les ruraux, seront les perdants de ce système. L’influence des institutions européennes, dont le caractère peu démocratique n’est plus à démontrer, est également un facteur d’éloignement de la population et la vie de la cité. Notre élu a également adressé un clin d’œil aux Britanniques qui décidaient le même jour de leur avenir par référendum. Rapport 16.03.09 Une Région Participative et Citoyenne – Stanislas de la RUFFIE


CloKiwGWYAAfUpDMichel CHASSIER
est intervenu sur le sujet de la démocratie participative qui pour notre groupe est un moyen de retirer tous les pouvoirs de décision aux échelons de proximité, en particulier les communes, lieu par excellence d’exercice de la démocratie locale, participative par nature. En effet le conseil régional de la jeunesse n’est qu’illusion car les jeunes ne seront qu’acteurs des décisions prises par le Conseil Régional. En conclusion, nous renouvelons notre appel à la jeunesse pour qu’elle s’engage et prenne son destin en main. Rapport 16.03.09 Une Région Participative et Citoyenne – Michel CHASSIER

ClpFP6LWQAAvv4_

Charles de GEVIGNEY dénonce les expressions de novlangue qui entourent toutes les discussions sur la démocratie participative telles que « Vivre ensemble » ou « Faire société ». Il rappelle à l’assemblée qu’une démocratie réellement représentative verrait le Front National représenté à la hauteur des suffrages exprimés. Hors il faut 6000 voix pour élire un conseiller régional écologiste là où il en faut le double pour élire un conseiller Bleu Marine. Le projet de « Conseil Régional des Jeunes » nous semble symptomatique de cette volonté de canaliser et détourner les citoyens du seul et véritable outil démocratique : le suffrage universel. Rapport 16.03.09 Une Région Participative et Citoyenne – Charles de GEVIGNEY

Publicités