Intervention de Stanislas de la RUFFIE : Financement du fonctionnement des structures partenaires

Au nombre des conventions annuelles attribuant des subventions, certaines d’entre elles ne souffrent pas d’objections majeures, d’autres sont  pour le moins contestables. Il en va ainsi notamment de celle qui doit être conclue avec la Ville de Blois, à propos de « la fondation du doute » qui s’apparente à un cadeau fait à l’artiste conceptuel « Ben ».  Ce que nous estimons problématique au regard de notre souci de ne pas dilapider l’argent des contribuables. Toujours animé par le même souci de probité, Stanislas de la RUFFIE contestent aussi les conventions envisagées avec le Centre chorégraphiques d’Orléans, le Centre dramatique régional de Tours, et le Centre dramatique national d’Orléans, qui laisse penser que l’intérêt général est délaissé au profit d’intérêts particuliers.Rapport 16.02.02 Financement du fonctionnement des structures partenaires pour 2016 – Stanislas de la RUFFIE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s