Région Centre-Val de Loire : La campagne pour les nuls.

Après le « président Tefal » (François Bonneau), un ventilateur (Philippe Vigier) associé à une girouette (Guillaume Peltier).
Les électeurs préféreront le bon sens paysan d’un Philippe Loiseau !
Philippe Vigier, tête de liste UDI pour les prochaines régionales vient de lancer se campagne à Vendôme (la Nouvelle République du 9/09/2015).

Pour dire quoi ? Au final, rien.
Dans son style habituel, le candidat otage de l’UMP dénonce pêle-mêle  « un gaspillage d’argent public », « une explosion du chômage et de la dette », « un manque de vraie politique en matière d’aide à l’entreprise… » avant de de railler la désunion de la gauche et de promettre de « tout changer, de la cave au grenier« .
Un beau numéro de bateleur d’estrade, mais qu’y a-t-il derrière les mots ?
Car depuis 2010 le groupe UPRC (UMP-Centristes) dont faisait partie Philippe Vigier n’a jamais proposé de diminuer les dépenses, bien au contraire !
A deux reprises ils ont même demandé que la Région emprunte davantage. La dernière fois s’était en juin, lors du débat sur le budget supplémentaire. Nicolas Perruchot n’a pas hésité une seconde à demander que la Région emprunte 35 millions d’euros supplémentaires pour engager, ou plutôt afficher 50 millions de dépenses nouvelles !
Et aujourd’hui ils reprochent à la gauche d’avoir triplé la dette !
Sur tous les autres sujets, la « droite régionale » a été complètement absente, votant 99% des dossiers en Commission permanente, y compris les plus controversés, comme tout récemment celui du FRAC (Fonds Régional d’Art Contemporain), défendu par… l’UMP Charles-Eric Lemaignen !
On pourrait citer également la coopération internationale, à laquelle s’opposent régulièrement les élus FN, et qui a été approuvée tout au long de la mandature par l’UMP et les centristes. Curieusement, les « Républicains » commencent à en critiquer timidement certains volets, à l’approche des élections… Mais les centristes continuent à approuver, montrant déjà qu’il y aura de nombreux désaccords au sein de leur équipe. Le communiqué envoyé aux médias le 23 juin par Guillaume Peltier le laisse bien entendre.
Au fait, quelle est leur position sur l’accueil des « migrants » ? Les maires UMP de Tours et Orléans se précipitent pour les accueillir, tout comme le maire PS de Blois !
Par conséquent, on ne voit pas bien en quoi une hypothétique victoire de cette équipe hétéroclite pourrait tout changer à la Région.
Bien au contraire, l’exemple de la Région Alsace, seule Région métropolitaine aujourd’hui gérée par la « droite » démontre qu’il n’y a aucune différence.
Mais les électeurs sont de moins en moins dupes des déclarations fracassantes de ces intermittents du spectacle qui montent leurs tréteaux pendant quelques semaines le temps d’une élection, avant de reprendre pendant 6 ans leurs petits arrangements entre amis !
Le vrai changement en décembre 2015, c’est le Front National avec Philippe Loiseau.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s