Accessibilité : L’ordonnance de la Honte.

Michel Chassier 18-06Communiqué de Presse de Michel CHASSIER, Président du Groupe FN au Conseil Régional Centre-Val de Loire.

Seuls les élus FN ont réagi à ce nouveau report des travaux d’accessibilité pour les handicapés.
L’Assemblée nationale vient de ratifier le 20 juillet l’ordonnance du 26 septembre 2014 relative à la mise en accessibilité des établissements recevant du public. En attendant le vote du Sénat, ce mardi 21 juillet, cette loi accordera donc des délais supplémentaires pour effectuer les travaux permettant l’accessibilité des handicapés, y compris dans les établissements recevant du public.

Cette nouvelle mesure déclenche la colère des associations d’handicapés, qui considèrent cette ordonnance comme un nouveau recul, renvoyant l’accessibilité aux calendes grecques.
Les représentants du « Collectif pour une France accessible » signataires d’une pétition pour l’accessibilité ont exprimé leur vive colère à l’encontre du texte : « Si, par malheur, une majorité à l’Assemblée Nationale le 20 juillet et au Sénat le 21 juillet devait ratifier cette Ordonnance de la honte, les personnes victimes de cette régression sociale et leurs Associations unies dans le Collectif pour une France accessible devront alors rechercher soixante parlementaires pour saisir le Conseil Constitutionnel aux fins de censurer cette Ordonnance de la honte en vertu de l’article 55 de la Constitution. »
Avant même la ratification de l’ordonnance, la Région a déjà programmé l’étalement sur 9 ans des travaux d’accessibilité dans les lycées.
Le groupe Front National avait réagi par la voix de Michel Chassier, qui est intervenu lors de la Commission plénière du 3 juillet dernier, en proposant un calendrier sur 6 ans au lieu de 9 ans :  Accessibilité Lycées – Rapport 15.07.11.62 – Michel Chassier.
L’ensemble de la gauche a refusé, tout comme le groupe UPRC désormais présidé par Nicolas Perruchot (voir également Commission Permanente du 4 Juillet 2015)
Curieusement, le même Nicolas Perruchot avait proposé en session plénière d’emprunter massivement pour relancer l’activité dans le BTP. On peut s’étonner du fait qu’il n’ait pas adhéré à la position du groupe FN pour accélérer les travaux de mise en accessibilité !
Nous saurons le faire savoir lors des élections régionales de décembre prochain !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s