Commission Permanente du 4/07/2015

20150618_122855Les membres de la commission permanente régionale se sont réunis à Orléans et vos conseillers régionaux ont délibéré sur plusieurs rapports.

Finances : le Front National droit dans ses bottes.

Le groupe Front National, qui avait voté contre la signature du CPER 2015-2020 en session plénière le 15 avril dernier, s’est logiquement abstenu sur les modalités de sa mise en œuvre telles que précisées dans le rapport 15.07.01.71. Nos élus ont également voté contre un mandat spécial accordé à François Bonneau dans le cadre d’un déplacement au Maroc, qui visait à promouvoir les différentes actions engagées par l’exécutif en matière de coopération décentralisée. Le groupe UPRC s’est abstenu. (Rapport 15.07.01.95)

Lycées : l’accessibilité doit être une priorité régionale.

20150618_124613Michel CHASSIER a dans un premier temps proposé à la majorité socialiste de reporter l’examen de ce rapport arguant la nécessité de modifier et raccourcir l’agenda de la mise en accessibilité des établissements recevant du public. Dans son argumentaire, il regrette qu’aucun chiffre ne permette d’en définir le nombre de bénéficiaires et précise que l’accessibilité constitue une obligation légale depuis la loi du 11 février 2005 pour laquelle est fixée une échéance à 10 ans, non tenue. Pour anticiper cela, l’ordonnance du 26 septembre 2014, permettait de reporter les travaux en contrepartie de la mise en place dudit « agenda » dont la période maximale est de 9 ans, qui a été retenue dans le rapport.

En tenant compte des contraintes budgétaires et des autres opérations immobilières sur les 88 sites concernés (dont 80 lycées), le Président du Groupe FN avait proposé de s’engager sur 6 ans, avec un effort de 6 millions d’euros supplémentaire par an, soit 17,6M€/an. Devant le mépris affiché par la majorité, qui se contente de dire que la région Centre-Val de Loire est « en avance sur les autres collectivités » et le groupe UPRC tout aussi indifférent qui avait approuvé ce rapport, le groupe Front National a préféré s’abstenir sur ce dossier. (Rapport 15.07.11.62) Retrouvez l’intervention complète de Michel CHASSIER : Commission 2 Lycées – Rapport 15.07.11.62 – Michel Chassier

Le Groupe Front National a également affirmé son opposition à l’attribution d’une subvention de 12 000€ par établissement pour l’opération « Radio Lycées » qui consiste en l’installation d’une station radio temporaire ayant pour objectif de donner un temps de parole aux lycéens. Sans remettre en cause sa finalité, nos élus regrettent son coût disproportionné, alors qu’un partenariat avec des radios locales permettrait le réaliser le même type d’opération. A travers le vote de Nicolas PERRUCHOT et de son groupe, l’UPRC a voté favorablement ce rapport – après avoir obtenu précision que chaque lycée aura pu bénéficier de cette opération au cours du dernier mandat, soit une bagatelle proche du million d’euros ! (Rapport 15.07.11.67 -F)

Preuve en est que l’RPS ne font qu’un, sur le rapport suivant (15.07.11.68), seul le Front National dénonce depuis longtemps une politique par le bas qui est faite de l’apprentissage. A l’image des débats qui se sont déroulés en session le 18 juin dernier, vos élus sont les seuls à privilégier le renforcement de la formation et des choix d’orientation en amont pour limiter et éviter la prise en charge systématique du décrochage scolaire – qui n’est que la conséquence d’une défaillance de l’Etat. Vos élus se sont donc logiquement abstenus sur le volet financier de la convention Etat-Région (15.07.11.68).

Transports : La Région au chevet financier de la SNCF.

Vos élus FN se sont abstenus sur le rapport (15.06.29.94) visant à reporter le schéma régional d’accessibilité qui répond aux mêmes contraintes légales et de durée engagement potentielles que l’accessibilité des lycées. Néanmoins, Michel CHASSIER rappelle qu’avant tout il s’agit de la compétence de la SNCF et de RFF de s’y engager d’autant que ces travaux représentent un coût important.

La SNCF qui n’a contribué qu’à hauteur de 1,94% sur le projet de passerelle à Blois, n’a même pas été en mesure de fournir la liste des opérations à réaliser dans les gares et haltes identifiées comme prioritaires. M. PEPY, son Président, serait bien inspiré d’inscrire l’accessibilité au service des voyageurs (comme il l’a promis pour l’accès au wifi et pour la climatisation dans les wagons) plutôt que de laisser le fardeau à la charge des collectivités régionales qui n’a originellement qu’un rôle de gestion et de fonctionnement du service.

Aménagement du Territoire : Vos élus se sont abstenus sur l’élargissement du champ d’action d’ID en campagne. Michel CHASSIER a déploré que la région continue systématiquement de mettre à disposition une enveloppe fongible pour y glisser des appels à projets sans précisions ni objectifs. (Rapport 15.07.26.20). Ils se sont également prononcés contre les contrats de ville, pour les mêmes raisons que lors des deux dernières commissions, à savoir une politique quasi-exclusive de rénovation des « quartiers sensibles » sans résultats probants mais approuvés par l’UPRC. (Rapport 15.07.26.98)

Apprentissage : Vos élus ont rappelé leur désapprobation quant à l’usage de tablettes tactiles au CFA et voté contre le rapport 15.07.21.78. Elles ne sauraient remplacer un ordinateur que lorsqu’elles seront pleinement dotées de clavier physique et de l’ensemble des outils informatiques de base indispensables pour la formation des apprentis.

Culture : Pour rester à flot, la région comme ultime bouée de sauvetage.

Le groupe Front National s’est exprimé contre l’attribution d’une subvention de 43 000€ (au lieu de 13 000€ en 2014) visant à soutenir le fonctionnement d’un « centre d’art contemporain »…dont les dépenses en charge de personnel aspirent tout de même 75% du budget prévisionnel pour lequel la région participerait à hauteur de 37% ! Les recettes propres ne parviennent pas à prendre en charge une partie suffisante du projet, ce n’est donc pas surprenant que la fréquentation du site n’a pas été précisée… ! Circulez, il n’y a rien à voir ! (Rapport 15.07.24.89)

Le rapport 15.07.24.91, a fait l’objet d’un vote partagé de vos élus, à savoir en faveur des subventions attribuées à la Maison de l’architecture du Centre et à l’association « Louis-Joseph Soulas, mémoire d’une terre gravée » et en défaveur de l’association Bandits-Mages, que la région subventionne grassement à hauteur de…100% pour une énième « soirée exceptionnelle » ! Michel CHASSIER a d’ailleurs pris soin de conclure avec une touche d’humour : « C’est un peu les bandits-manchots ! »

Coopération Décentralisée : Vos élus FN se sont à nouveau prononcés contre le principe de coopération décentralisée qui relève du rôle de l’Etat (Rapports 15.07.35.11 et 15.07.35.73).

A plus forte raison lorsque celle concerne les politiques partisanes de sensibilisation pro-Union Européenne ou voulant assurer la promotion d’une citoyenneté européenne tels que « Cap’Euro ». La citoyenneté est toujours de pair avec la démocratie pour laquelle les pseudos institutions européennes se contrefichent lorsqu’il s’agit de s’exprimer sur des sujets qui requièrent l’attention de tout un peuple. (Rapport 15.07.34.13).

La prochaine commission permanente se réunira le 18 Septembre 2015.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s